Imane ACHOUCHE
+

La "mort" des statues dans l'espace syro-mésopotamien du Bronze Ancien

Promoteur : Laurent COLONNA D'ISTRIA

Après un master en histoire de l’art et archéologie, Imane Achouche a reçu une bourse en Sciences Humaines de l’ULiège, afin d’entamer une recherche doctorale dès janvier 2022. Elle prépare cette thèse sous la direction de Laurent Colonna d’Istria et travaille sur la « mort » des statues dans l’espace syro-mésopotamien du IIIe millénaire avant notre ère, à travers l’analyse de la matérialité des artefacts, de l’iconographie et des sources textuelles.

Cette thèse s’inscrit dans la continuité d’un mémoire consacré à la naissance rituelle des statues en Mésopotamie, qui a abouti à la compréhension du processus cultuel régissant la condition de ces artefacts. Dans le cadre de ses recherches actuelles, Imane souhaite répondre aux questions soulevées par l'observation d'une statue endommagée – le caractère accidentel ou intentionnel du dégât, sa datation, le ou les individus à l’origine du dommage, ce qui a motivé le geste – afin d’obtenir une vue d’ensemble du contexte dans lequel la ronde-bosse a été réalisée, exposée et finalement écartée de sa société.


Emmanuella AHISHAKIYE
+

Sense Modalities in Kirundi. A Corpus-based Constructional Analysis of Perception Verbs.

Promoteur : Stéphane POLIS

Senses connect the human bodies and minds to the surrounding environment, but the languages of the world differ in how they segment and categorise the different types of perception. Although perception has attracted much attention in linguistics and cognitive sciences, no work has yet focused specifically on the link between the morphosyntax and the semantics of perception verbs (PVs) and there is no literature on PVs in Kirundi (Bantu). As such, the present study sets up to investigate how Kirundi speakers express the world of perception, focusing on the lexical category of verbs. Endorsing a constructional approach, data from a Kirundi corpus will be explored systematically in order to describe the effect of morphosyntactic and contextual features on the meaning of PVs. The results will be compared to findings from earlier research on PVs in linguistic typology, especially as regards the relationship between perception and cognition.


Arnaud AMILIEN
+

L’imitation de l’épopée dans les Histoires d’Hérodote : une clé pour éclairer la ou les finalité(s) de son œuvre ?

Promoteur : Koen VANHAEGENDOREN

Il est reconnu depuis l'Antiquité qu’Hérodote s’est inspiré d’Homère, le poète rédacteur de l’Iliade et de l’Odyssée. On trouve en effet dans ses Histoires de nombreux traits linguistiques typiques de l’épopée et de grandes ressemblances sur le plan de la narration. Si beaucoup de spécialistes ont étudié la question, chacun sous un angle différent, personne ne s'est encore demandé pour quelle raison l’historien insérait dans son œuvre tant d’échos aux deux poèmes homériques. Pour répondre à cette question, je souhaite dans un premier temps étudier de manière exhaustive et sous toutes ses facettes l’influence d’Homère sur l’œuvre d’Hérodote, en complétant les analyses déjà réalisées par des apports personnels. Ceci fait, il faudra établir une typologie de toutes les scènes où l’historien semble prendre modèle sur le poète afin de voir si cela peut nous éclairer sur la finalité des Histoires.


Grégoire BEYENS
+

Recherches sur la collégialité entre magistrats et sur la collégialité entre prêtres publics, sous la République romaine et sous le Principat.

Co-promoteurs : Yann BERTHELET et Etienne FAMERIE

L’enjeu de cette enquête doctorale est d’approfondir notre compréhension de la collégialité entre magistrats, et de la collégialité entre prêtres publics sous la République et sous le Principat. Pour ce faire, nous nous intéresserons à la structuration, à la hiérarchisation et au fonctionnement internes des collèges romains (principes au fondement de chaque type de collégialité, hiérarchie au sein d’un même collège, modalités de prise de décision…), au rôle de modèle que les collèges publics ont pu jouer pour les collèges privés (collèges cultuels, collèges professionnels…), et aux différences de fonctionnement entre collegia et ordines (notamment les ordres d’appariteurs). Le principe de collégialité sera étudié depuis sa mise en œuvre sous la royauté (pour certains sacerdoces) et sous la République (pour les magistrats), jusque sous le Principat, afin de dégager la manière dont il a évolué et s’est adapté en fonction des contextes sociaux, politiques et militaires.


Faustine BOULAY
+

Les dessins d’ébauche de la Nécropole Thébaine au Nouvel Empire

Co-Promoteurs : Dimitri LABOURY et Emmanuelle BRUGEROLLES (École Pratique des Hautes Études)

Cette thèse de doctorat a pour but d’étudier les dessins ébauchés de la Nécropole thébaine, sujet d’étude majeur pour l’Histoire des arts graphiques, car il permet d’entrer dans le processus de création des peintres durant l’Antiquité égyptienne. Grace à une analyse par les grilles d’études propres à l’Histoire de l’art, par un travail de recherche interdisciplinaire, par l’études de la documentation ancienne, textuelle et archéologique, nous tâcherons de comprendre la nature complexe de création présente dans les dessins laissés dans les tombes de la nécropole thébaine, de saisir le statut particulier de ces artistes et ainsi rendre au Dessin et au dessinateur égyptien sa place, sans aucun doute majeure, dans l’histoire de l’art universelle.


Julien DECHEVEZ
+

Prêtrises à vendre : éléments constitutifs et implications sociales, économiques et religieuses de la vente de sacerdoces en Grèce ancienne

Promoteur : Vinciane PIRENNE-DELFORGE et Jan-Mathieu CARBON

En Grèce ancienne, les sacerdoces des divinités traditionnelles pouvaient être obtenus de quatre manières différentes : par héritage, par élection ou tirage au sort, ou encore à travers une mise aux enchères donnant ensuite lieu à une vente. Cette dernière modalité de dévolution des prêtrises, ignorée en Grèce continentale, se répand dans les îles de l’Égée et en Asie Mineure. Attestée entre le IVe siècle avant et le IIIe siècle après J.-C., la pratique est bien documentée par les contrats qui ont été rédigés à l’occasion des ventes et dont la substance a été conservée sur pierre. Le présent projet s'attache à étudier ce corpus dans son ensemble, afin de mieux comprendre pourquoi certaines cités ou certains groupes choisissent cette procédure et d’autres pas, mais aussi les rôles et les fonctions des prêtres et prêtresses dans les cités grecques des périodes hellénistique et romaine, les divers degrés de leur intervention dans le(s) culte(s) dont ils ont la charge, tout en affinant l’approche des panthéons locaux en fonction du choix de vendre ou de ne pas vendre les sacerdoces de divinités qui les composent.

 
Sylvain DEJARDIN
+

Représentations des dieux romains chez plusieurs auteurs de l'Antiquité tardive : regards croisés.

Co-promoteurs : Yann BERTHELET et Françoise VAN HAEPEREN (UCLouvain)

L’objectif de cette thèse est de mener une enquête sur les représentations des dieux romains dans les textes de  deux érudits de l’Antiquité tardive (fin du IVe siècle-début du Ve siècle): le philosophe-philologue Macrobe, auteur du Commentaire au Songe de Scipion et des Saturnales, et le grammairien Servius qui a notamment commenté les œuvres de Virgile. Les commentaires élargis du « Servius Danielis » ou « Servius auctus »  seront pris en compte dans ce travail. Cette étude permettra de rendre compte des modalités et des enjeux de telles représentations, notamment par la confrontation de ces érudits entre eux, avec les différents auteurs classiques sur lesquels ils s'appuient et avec d’autres types de sources à notre disposition (épigraphiques, iconographiques, numismatiques...). Il n’est pas exclu que, dans la suite de l’enquête,  le Byzantin Jean le Lydien et l’auteur chrétien Augustin soient également étudiés afin de compléter la réflexion avec d’autres « regards » de l’Antiquité tardive sur les dieux romains.


Andrea FANCIULLI
+

Picturing the king from Deir el-Medina: A Twentieth dynasty perspective.

Promoteur : Stéphane POLIS

The aim of this PhD project is to investigate how pictorial and written images of the king were constructed by the Deir el-Medina community during the Twentieth dynasty (1190–1076 BC). Although the tomb builders of Pharaoh were working for the king’s eternity, they could never interact directly with the king, who is a quite evanescent figure in the administrative texts from Deir el-Medina. The representatives of the State that actually visited the village were the vizier and the mayor of Thebes. However, people of Deir el-Medina represented and described the Pharaoh on many occasions. Through the study of a variety of sources from Deir el-Medina, I propose to describe patterns of representation – the way the king was conceived by the villagers – and of interaction – the way the interaction with this human/divine figure was envisioned.

As part of this study, I will produce a complete edition of selected texts from papyri collated in the Museo Egizio of Turin, namely the following five manuscripts: Cat. 1882; Cat.1892 + Cat.1886 + Cat.1893; CGT54038; Cat. 1965; CGT 54018 (only the Hymn). Along with other text types, these papyri contain some interesting hymns to the king, which should help to shed light on my research question.


Marc-Antoine HUBERT
+

Le Traité sur la pauvreté volontaire de saint Nil d’Ancyre : édition, traduction et commentaire.

Promoteur : Koen VANHAEGENDOREN

Le Traité sur la pauvreté volontaire de saint Nil d’Ancyre (PG 79, 968-1060) n'a fait l'objet d'aucune édition critique ni d'une traduction autre que latine. Si son commentaire sur le Cantique des Cantiques a récemment bénéficié de deux éditions, les œuvres ascétiques, dont fait partie le présent traité, se trouvent toujours négligées. C'est ce desideratum que veut combler cette thèse, qui comportera également un commentaire portant sur le lexique, le style, le contenu et les influences littéraires ainsi que philosophiques que l’œuvre a subies.


Maxime JOSEPH
+

Formation et adaptations des panthéons civiques en Gaule Transalpine (puis Narbonnaise) au contact de Rome (IIe av. J.-C. – IIIe siècle ap. J.-C.).

Promoteur : Yann BERTHELET

Le projet – débuté en octobre 2018 – vise à analyser les modalités d'apparition et d'ajustement des panthéons dans le nouveau cadre institutionnel des cités, mis en place lors de l’intégration de l’espace transalpin à l’Empire romain. La conquête romaine de la fin du IIe siècle ACN forme le terminus post quem de cette étude, tandis que son terminus ante quem est fixé au IIIe siècle PCN, les sources ne permettant plus, ensuite, de poursuivre l'enquête de façon satisfaisante. Le projet est empreint de la volonté de prolonger l’étude des panthéons – entendus comme l’ensemble des dieux honorés par une communauté, quelle que soit l’échelle considérée (provinciale, civique ou infra-civique) –, par celle des réseaux qui se développent au sein de ces panthéons, c’est-à-dire des groupes de divinités honorés dans des circonstances spécifiques. Afin d’appréhender au mieux les processus de formation des panthéons et des réseaux divins, l'étude croise diverses échelles d’analyse : après l'observation, dans un premier temps, des panthéons et des réseaux qui s’y développent au niveau civique – avec les panthéons publics –, sera menée une étude identique à l’échelle infra-civique (associations, quartiers, familles), avant une mise en série des résultats à l’échelle régionale. L’articulation d’une étude aux échelles civique et infra-civique et d’une étude systématique au niveau supra-civique permet en effet d’identifier d’éventuelles tendances régionales ou spécificités locales. Sans chercher à traiter sous tous leurs aspects les pratiques que les modernes regroupent sous l’étiquette « culte impérial » (culte du Génie impérial ou des empereurs divinisés), il s'agira néanmoins d'être particulièrement attentif à leurs liens avec les autres cultes civiques de Narbonnaise et avec le culte provincial, rendu annuellement par les représentants des cités et un flamine provincial, dans la capitale de la province. En vue d’atteindre ces objectifs, une place prépondérante est accordée au croisement de l’ensemble des sources disponibles sur le sujet : sources épigraphiques, iconographiques, littéraires, numismatiques et archéologiques, avec le souci de leur mise en série. De cette manière, il sera possible de déceler des constantes et variations tout en conservant une vision d’ensemble, garde-fou contre la surinterprétation de certains phénomènes, telle la présence de théonymes antérieurs à la conquête dans la dénomination des divinités d’époque romaine.


Anthony KELLER
+

Histoire et pratiques rituelles du mariage dans la société védique (XIIIe-Xe s. av. J.-C.). Etude de Rig-Véda 10,85 et Atharva-Véda 14,1-2.

Promoteur : Guillaume DUCOEUR (Université de Strasbourg) - Philippe SWENNEN

Cette thèse a pour objet l’étude de l’institution matrimoniale et des représentations que sa mise en oeuvre active dans le monde indien archaïque, au départ de l’usage que la littérature rituelle fait des hymnes les plus anciens qui, dans le Rig-Véda comme dans l’Atharva-Véda, envisagent à la fois la cérémonie du mariage et l’expression du sentiment amoureux.

La thèse a débuté à l’automne 2019. Anthony Keller est inscrit à l’épreuve du doctorat de l’Université de Strasbourg, où il est titulaire d’un mandant de doctorant rémunéré.


Liselotte LIEGEOIS
+

Recherches sur les diverses normes afférentes à la sphère religieuse, sous la République romaine.

Promoteur :  Yann BERTHELET

Au croisement de l’histoire institutionnelle, de l’anthropologie juridique et de l’approche sociologique, le projet de cette thèse est d'étudier les différentes normes afférentes à la sphère religieuse (fas, ius, lex, piaculum, etc.), telles qu’elles sont documentées dans les sources romaines d’époque républicaine ou relatives à cette époque (principalement la tradition manuscrite et les inscriptions, en ce compris les sources juridiques). Notre enquête, avant tout historique, se focalise sur la manière dont les différentes normes afférentes à la sphère religieuse s’articulent les unes aux autres et comment, le cas échéant, elles tissent des liens entre la sphère religieuse et la sphère politique, toujours étroitement imbriquées sous la République romaine.


Luca LORENZON
+

Honorer les humains comme des dieux. Construction rituelle et discours critique aux époques hellénistique et romaine.

Promotrice : Vinciane PIRENNE-DELFORGE

Les recherches de Luca Lorenzon portent sur les honneurs cultuels voués aux êtres humains en Grèce ancienne. Il s’intéresse plus précisément à la manière dont les Grecs eux-mêmes concevaient les pratiques rituelles établissant une équivalence entre les destinataires d’honneurs cultuels et les divinités traditionnelles. À partir de l’établissement du lexique des termes utilisés par les anciens pour décrire cette relation, ses recherches mettent en interaction systématique les sources littéraires et épigraphiques dans l’objectif d’étudier les développements de cette pratique depuis la haute époque hellénistique jusqu’à l’époque impériale.


Stéphanie MAHOU
+

Quatre traités de Galien sur la génération : Anatomie de l'utérus, Sperme, Formation des fœtus et Fœtus de sept mois. Introduction et traduction commentée

Promoteur : Antoine PIETROBELLI (Université de Franche-Comté), Bruno ROCHETTE et Marie-Hélène MARGANNE.

Contrairement à d'autres œuvres de Galien qui ont été traduites et publiées en français, les traités du médecin de Pergame qui traitent spécifiquement de la question de la génération ne sont actuellement disponibles que dans une traduction latine et dans une traduction allemande et/ou anglaise. Le court traité sur le Fœtus de sept mois a également été traduit en arabe. Ce travail de thèse se propose d’établir une traduction originale en français de quatre traités galéniques : Anatomie de l'utérus, Sperme, Formation des fœtus et Fœtus de sept mois. L’objectif est aussi d’étudier les réponses apportées par Galien sur les mystères gynécologiques et embryologiques et les problématiques que ces réponses soulèvent pour le traducteur moderne.


Alexandre NOWETA
+

Les documents officiels romains dans les Antiquités Juives de Flavius Josèphe.

Co-promoteurs : Etienne FAMERIE, Bruno ROCHETTE

Les Antiquités Juives de l’historien Flavius Josèphe regorgent d’informations sur les rapports entre les Romains et les différentes communautés Juives. On dénombre une trentaine de documents officiels romains, émanant de divers magistrats, cités tels quels dans l’œuvre. Pour permettre une étude approfondie des documents, une nouvelle édition du texte est nécessaire. C’est pourquoi ce projet entend d’abord fournir une édition critique du texte grec accompagnée d’une traduction française. Les Antiquités Juives ont également fait l’objet d’une traduction latine au début du Moyen Âge, qui n’a jamais fait l’objet d’une édition critique complète. Le présent projet fournira une édition critique de celle-ci, avec une traduction. Afin de comprendre la place de ces documents dans l’œuvre de Flavius Josèphe, ce travail comportera une histoire de l’interprétation des documents et de la controverse liée à leur authenticité. Enfin, à partir des deux éditions, une étude philologique détaillée de la langue des documents ainsi qu’un commentaire approfondi sur le contexte de l’œuvre sera constitué.


Philippe SEYR
+

La dynamique évolutive interne des écritures. Interactions entre normes de l’écrit en Égypte ancienne

Promoteur : Stéphane POLIS

Les écritures du monde sont généralement envisagées comme des systèmes statiques qui n’évoluent guère après des phases d’émergence et ne changent qu’à la faveur d’emprunts culturels. Ma thèse, qui s’inscrit dans le champ de la grapho-linguistique, entend montrer au contraire que les écritures sont sans cesse reconfigurées par leurs scripteurs et que l’on peut identifier des dynamiques évolutives internes fortes. Les 3000 ans d’histoire de l’écriture égyptienne seront ma source empirique pour déterminer les mécanismes présidant au changement de forme des signes d’écriture individuels et à l’évolution de la distribution des graphèmes (l’« orthographe »). Adoptant un point de vue émique, j’entends montrer — à partir d’études quantitatives en synchronie et qualitatives en diachronie — que l’interaction entre les différentes normes de l’écrit (monumentales vs. tachygraphiques) permet de rendre compte de changements systémiques significatifs sur la longue durée.


Elie PIETTE
+

Prendre ses dieux avec soi. Les panthéons de Paros et de Milet en regard des cultes de leurs colonies.

Co-Promoteurs : Étienne FAMERIE & Vinciane PIRENNE-DELFORGE

Durant le mouvement migratoire de l’époque archaïque appelé communément "colonisation grecque", de nombreuses communautés se sont déplacées vers des territoires lointains pour y établir de nouvelles entités politiques et religieuses. La fondation d’une cité est ainsi une occasion exceptionnelle d’étudier, par effet de miroir entre cité-mère et cité-fille, la constitution d’un panthéon local. Cette étude sur les transferts cultuels et sur les panthéons locaux se fera par le biais de deux études de cas : Milet et ses implantations en Propontide et en mer Noire, Paros et sa colonie Thasos dans le Nord de l'Égée. L’objectif de cette recherche est de mieux comprendre comment un panthéon local se forme et se développe, et de mettre en évidence les liens existant sur le plan cultuel entre les cités ioniennes aux époques archaïque et classique.


Valérie THON
+

Quand écrire, c’est agir : étude linguistique et rhétorique des Lettres de Pierre Damien (XIe siècle).

Co-promoteurs : Jean-François COTTIER (Université de Paris, Cérilac, EA 4410) et Dominique LONGRÉE

Ce projet de thèse vise à offrir une étude d’ampleur consacrée à la langue et au style du corpus épistolaire de Pierre Damien, intellectuel et réformateur du XIe siècle. Concrètement, il s’agira d’étudier en particulier ses « lettres de combat », dans lesquelles l’auteur s’exprime sur les grands débats de son temps ; ceux-ci se concentrent notamment sur la simonie, le concubinat et la sodomie. Grâce à la collaboration avec le Laboratoire d’Analyse Statistique des Langues Anciennes de l’Université de Liège, il sera non seulement possible de comparer la langue et la rhétorique de Pierre Damien à celles de ces prédécesseurs classiques, mais d’étudier également si le style personnel de ce grand théologien même a subi une ou plusieurs évolutions à travers le temps. Une étude du cursus, c’est-à-dire le recours à certaines cadences rythmiques dans le but d’embellir les textes prosaïques, complétera les analyses.


Pascal TONNAER
+

La posture énonciative du poète à l’épreuve des Motifs Textuels : Ausone, Paulin de Nole et Fortunat, émules d’Horace et d’Ovide épistoliers ?

Co-Promoteurs : Dominique LONGRÉE et Jean MEYERS

Quelle influence les œuvres épistolaires d’Horace et d’Ovide ont-elles exercé sur les correspondances versifiées d’Ausone, de Paulin de Nole et de Venance Fortunat ? C’est ce que nous cherchons à définir en nous focalisant sur la posture énonciative du destinateur à l’égard du destinataire. La question est envisagée des points de vue philologique, stylistique et métrique mais aussi linguistique et ce, à l’aide d’un outil conceptuel relativement récent : les Motifs Textuels. Il s'agit de patrons lexico-syntaxiques récurrents admettant en leur sein des variations d’ordre grammatical, lexical et/ou morphologique mais présentant des fonctions syntaxiques et sémantiques stables. Nous souhaitons ainsi éclairer les phénomènes de réappropriation de la culture classique par les poètes latins de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge, et affiner la notion de Motifs Textuels en élargissant son champ d’application au domaine de l'épistolographie en vers.


Claudia VENIER
+

Les dames de la haute société de l’Égypte ancienne : le cas des nécropoles associées au « palais‑harem » de Gourob.

Promoteur : Dimitri LABOURY

La ville actuelle de (Médinet el-)Gourob correspond au site antique de Mi-Our, un terme qui peut se traduire par « le grand canal ». Cet établissement est situé à l’entrée de la dépression fertile du Fayoum et est associé, à partir du règne de Thoutmosis III (ca. 1479-1425 avant notre ère), à un domaine et une résidence privilégiée des femmes de la famille royale et de la cour, souvent désigné, par l’égyptologie contemporaine, sous le terme de « palais‑harem ». Entre 1888 et 1920, quatre campagnes de fouilles ont été menées sur le site : elles ont mis au jour de vastes nécropoles, des installations cultuelles et des structures immédiatement liées à la présence de ce « palais‑harem ».

Les objets de Gourob, en particulier ceux mis au jour durant la campagne entreprise par la British School of Archaeology in Egypt en 1920 (G. Brunton and R. Engelbach), sont utilisés comme cas d’étude pour documenter le statut social des femmes inhumées tout autour du bâtiment principal. En dépouillant les archives et les publications anciennes et en re‑documentant directement les artéfacts dans les collections muséales, cette analyse tente de reconstruire des ensembles cohérents pour chaque tombe fouillée. Dans ce contexte, les marques de fouilles, directement inscrites sur les objets, jouent un rôle important. En l’absence de corps préservé, cette recherche se concentre sur ce que l’archéologie des assemblages funéraires peut apporter à notre connaissance de l’élite égyptienne antique et de la société de cour du Nouvel Empire.


Yelu WEI
+

Comparative Analysis of the Refusal Expression in the Relationship of Chinese and Japanese Cross Border Enterprises.

Promoteur : Andreas THELE

China and Japan, the two major East Asian neighbors who are often compared with each other by the world, share a common background in history, culture and philosophy, but they also have striking differences in these aspects. With the opening of the two countries to the West, the expression of language has also undergone subtle changes. In 1978, as the first Japanese company entered the Chinese market, Chinese and Japanese companies began their formal international business. In the neighboring countries for nearly half a century, the enterprises of the two countries witnessed the economic growth, bubbles, and weakness of the other side, and experienced the start, glory, and crisis of their respective markets. In the changing environment of the world economic entity, behind the background of emphasized hierarchy and face of East Asian culture, the research project analyses how Chinese and Japanese cross-border enterprises survive in each other’s countries and reach their win-win goal.

In this win-win or survival process, in the face of different government backgrounds and historical origins, how to correctly, decently, implicitly and even cryptically express negative will is bound to become a problem that these two enterprises have to face. Through the further comparative study of existing theories and exploring this problem through fieldwork, objectively and historically analyzing the refusal expression and giving constructive opinions to Chinese enterprises in Japan and Japanese enterprises in China is the core content of this topic.

Partagez cette page