Nathan CARLIG Chargé de recherches F.R.S.-FNRS
+

Recherches sur la production libraire copte à Panopolis (Haute-Égypte) aux IVe et Ve siècles : typologie, contextes et fonctions.

Tant les études récentes sur le livre copte de haute-époque, que celles sur la culture littéraire à Panopolis (Haute-Égypte) dans l’Antiquité tardive ont négligé l’apport que constitue la production libraire copte panopolitaine des IVe et Ve siècles, pourtant documentée par un lot de six manuscrits conservés à la Bibliothèque nationale de France. Le projet de Recherches sur la production libraire copte à Panopolis (Haute-Égypte) aux IVe et Ve siècles : typologie, contextes et fonctions vise à combler cette lacune en fournissant un jalon supplémentaire dans l’histoire du livre, particulièrement copte, en précisant le paysage culturel de la cité de Panopolis, qui n’est pas exclusivement grec, bien qu’intimement lié à la culture hellénique, et en éclairant le rapport des communautés chrétiennes, liées ou non à un monastère, avec les livres et l’écrit, à une époque où le christianisme devient la religion majoritaire en Égypte et où le copte devient, à côté du grec, une langue littéraire. Grâce à la description des manuscrits de la Bibliothèque nationale de France à partir d’un protocole d’analyse innovant et détaillé, on établira un faisceau d’indices susceptible d’identifier d’autres manuscrits de production similaire. Les manuscrits ainsi identifiés feront l’objet d’une description fondée sur le même protocole d’analyse, en vue de préciser leur contexte de production et d’utilisation, liés ou non à un milieu monastique. Pour ce faire, une comparaison sera également effectuée avec les codices de Nag Hammadi et les « Papyrus Bodmer », de provenance proche de Panopolis, avec des papyrus littéraires grecs contemporains et avec les données que l’on peut tirer des œuvres de Chénouté sur les livres qu’il avait à disposition.


Fabio FORTES Universidade Federal de Juiz de Fora – Brasil
+

Priscien et les Grecs: les fondements philosophiques de la doctrine grammaticale du De constructione (Inst. gramm. XVII et XVIII).

Aligned with the theoretical and methodological perspective of the Historiography of Linguistics (HL) and situated lato sensu in the field of Classical Studies, this post-doctoral research project proposes the study of the treatise De constructione (Institutiones grammaticae, Books XVII and XVIIII) by Priscian. It is proposed, in particular, to carry out a thorough analysis of the conceptual foundations in Priscian's De constructione, in order to evaluate which matrices make up a kind of "philosophy of language" underlying the grammatical thinking of this author, specifically concerning his syntactic doctrine. Particular emphasis will be given on the appropriation of concepts from the Greek philosophical tradition. The initial hypothesis is that Priscian's work, once taken as a mere translation of Apollonius Dyscolus’ syntactic treatise (2nd century AD), differs from this model also in what regards the philosophical foundations of his grammatical doctrine and that such distinction can also be assigned to the bilingual context of production of his work.


Gabriel NOCCHI MACEDO Chargé de recherches F.R.S.-FNRS
+

Aristophane dans l’Antiquité : Livres et textes en contexte.

Mon projet est consacré à la matérialité et à la réception de la comédie ancienne dans l'Antiquité. À partir de l'étude des papyrus, j'investiguerai comment les pièces d'Aristophanes étaient copiées, lues, transmises, étudiées et jouées dans le monde grec. La recherche commence avec une étude détaillée des papyrus d'Aristophanes (dont les aspects physiques ont été négligés jusqu'à présent). Ensuite, je réaliserai une analyse contextuelle, dans laquelle les données papyrologiques seront confrontées à des sources littéraires et iconographiques, afin comprendre la place d'Aristophane dans la culture littéraire aux époques hellénistique et romaine et au début de la période byzantine.


Renaud PIETRI Chercheur post-doc
+

Post-doctorat dans le cadre du projet Crossing Boundaries.

Renaud Pietri est chercheur post-doctoral (2020-2022) dans le cadre du projet Crossing Boundaries, mené conjointement par le Museo Egizio de Turin, l’Université de Bâle et l’Université de Liège.

 

Site Internet


Nathalie SOJIC Chercheuse post-doc
+

Post-doctorat dans le cadre du projet Crossing Boundaries.

Nathalie Sojic est chercheuse post-doct (2019-2020) dans le cadre du projet Crossing Boundaries, mené conjointement par le Museo Egizio de Turin, l’Université de Bâle et l’Université de Liège. Son travail consiste à transcrire et à documenter un grand nombre de fragments de papyrus hiératiques produits au sein de la même communauté, dans l’optique de reconstituer les documents et d’enrichir nos connaissances sur les pratiques rédactionnelles et archivistiques des scribes de Deir el-Médineh. Conjointement, elle entreprend des recherches sur le genre épistolaire à l’époque du Nouvel Empire. Ses intérêts portent sur la langue égyptienne, l’étude philologique des documents, la paléographie hiératique et la culture des scribes égyptiens.


Rebecca VAN HOVE ULiège et Collège de France / Levenhume Foundation 2019-2020
+

La formule theoi: pour une réévaluation de la notion de “loi divine” en Grèce ancienne.

Il s’agit d’évaluer le rôle de la religion dans l’établissement de la loi en Grèce antique, en concentrant l’attention sur une source longtemps négligée dans ce débat : les lois et décrets qui portent la formule theoi (‘dieux’). Pour créer une analyse compréhensive du phénomène épigraphique complexe de la formule theoi, ce projet rassemble une base de données avec les premières occurrences. Dans le but d’examiner la signification et la fonction de ces formules, on en analyse le format, la présentation, le contenu et le contexte, y compris la localisation, le site d’exposition et la relation entre la formule et d’éventuels reliefs sculptés.

Le projet analyse les sites d’exposition de ces inscriptions et les aborde en tant que monuments publics visuels et éléments importants du paysage sacré. Il vise à contribuer au développement d’une nouvelle compréhension de la relation complexe entre l’agentivité humaine et divine dans le développement imaginaire de la loi grecque.

Partagez cette page